PLUS AUCUN RÉFUGIÉ À LA DÉRIVE

Ils avaient besoin de nous à Lesbos et nous sommes allés sur place, grâce à la collaboration de nombreuses personnes comme vous.
Maintenant, ils ont besoin de nous en Méditerranée, et nous sollicitons à nouveau votre aide pour nous permettre de continuer à agir.

En savoir plus

Le nombre de réfugiés qui traversent la Méditerranée augmente chaque jour.
Nous voulons les secourir.

NOUS SOMMES OPEN ARMS

Nous sommes des sauveteurs en mer qui, face à l’inaction des gouvernements, avons décidé d’aller à Lesbos. À nos frais, et avec pour seuls moyens nos bras et nos palmes.
Sans peur, mais avec une seule responsabilité : celle de ne pas laisser des personnes mourir en mer.

  • graph-1

    graph-1graph-1

    Septembre 2015

    Dans un premier temps, sur la plage de Lesbos nous effectuons les sauvetages à la nage, sans aucun matériel, mais rapidement nous sommes obligés de faire plusieurs sauvetages en utilisant les barques précaires des réfugiés.

  • graph-1

    graph-1graph-1

    Octobre 2015

    Grâce aux dons de nombreuses personnes comme vous, nous nous procurons 2 scooters de mer, juste à temps pour le naufrage du 28 octobre. Deux mois plus tard, nous récupérerons 3 bateaux complètement équipées pour continuer les opérations de secours en toute sécurité.

  • graph-1

    graph-1graph-1graph-1graph-1graph-1graph-1

    Juin 2016

    Les routes migratoires changent et les morts en Méditerranée se multiplient, c’est pourquoi nous avons besoin d’un bateau plu grand. Nous affrétons donc l’ASTRAL, un navire avec lequel nous avons pu sauver 15.000 vies humaines durant les 4 premiers mois d’intervention. Cependant, sérieusement endommagé, il doit retourner au port pour être réparé.

  • graph-1

    graph-1graph-1graph-1graph-1graph-1graph-1graph-1graph-1graph-1graph-1

    Décembre 2016

    Nous retournons en Méditerranée centrale à bord du GOLFO AZZURO, un navire de pêche réaménagé en navire de sauvetage médicalisé, avec lequel nous avons pu sauver 6.000 vies humaines durant le premier semestre de 2017.

  • graph-1

    graph-1graph-1graph-1graph-1graph-1graph-1graph-1graph-1graph-1graph-1

    Juin 2017

    Grâce à de nombreux donateurs, en plus du GOLFO AZZURO, nous disposons désormais de l’OPEN ARMS, notre nouveau navire amiral avec une capacité de 400 personnes à bord.

NOTRE OBJECTIF EST DE SAUVER DES VIES HUMAINES ET NOUS NE CESSERONS PAS.
C’EST POURQUOI NOUS SOMMES PRÉSENTS EN MÉDITERRANÉE AVEC NOS NAVIRES DE RECHERCHE ET SAUVETAGE.

Notre voyage et le leur

Pendant les trois premiers mois de 2016, les îles grecques (Lesbos et autres) ont été la principale voie d’accès pour les plus de 150.000 réfugiés qui sont arrivés en Europe.
Depuis l’accord signé entre l’Union Européenne et la Turquie, les réfugiés qui arrivent sur les îles de la mer Égée sont déportés en Turquie, ce qui a provoqué une réduction du nombre de réfugiés qui empruntent cette route pour rejoindre l’Europe.

En conséquence, les flux migratoires se sont intensifiés vers de nouvelles routes, plus longues et dangereuses en Méditerranée centrale. Comme le trajet est plus long – environ 300 km vers l’île de Lampedusa et plus de 500 km vers la Sicile -, le nombre de morts dans cette zone critique ne cesse d’augmenter.
Pendant l’année 2016, environ 181.000 migrants et réfugiés ont atteint les côtes italiennes.

+181.000 arrivées
+173.000 arrivées
Pendant tout 2016

+362.000 arrivées par la mer

+5.000 morts/disparitions en mer

Quand les réfugiés arrivaient en mer Égée, ils visualisaient leur point de départ et d’accès à l’Europe. En partant de la côte turque, ils voyaient les îles grecques à l’horizon et pouvaient donc localiser leur objectif.

Désormais, les routes sont beaucoup plus longues et dangereuses. Le trajet actuel commence sur la côte libyenne. Les réfugiés montent à bord d’embarcations qui peuvent transporter de 150 à 700 personnes, avec juste assez d’essence pour naviguer environ 20 km et atteindre les eaux internationales. Ce voyage peut durer 1 à 2 jours.

Une fois en eaux internationales, leur survie repose uniquement sur un coup de chance. Ils ne peuvent qu’attendre qu’un navire passe et vienne les secourir. Sans aucune garantie de succès. Leur désespoir est si grand qu’ils sont prêts à tout risquer pour cette unique opportunité.

LES MORTS ET DISPARITIONS NE CESSENT D’AUGMENTER DANS CETTE ZONE CRITIQUE.
NOUS VOULONS L’ÉVITER GRÂCE À NOS NAVIRES DE RECHERCHE ET SAUVETAGE.

GRÂCE À VOTRE AIDE NOUS LUTTONS CONTRE L’ABSENCE DE DROITS HUMAINS EN MER

Le nombre de réfugiés qui traversent la Méditerranée augmente de jour en jour, c’est pourquoi nous devons être sur place.

On nous a donné un navire et nous l’avons transformé en navire médicalisé de recherche et sauvetage. De plus, nous disposons d’un équipage professionnel et de bénévoles de Open Arms qui aident à limiter les naufrages dans les eaux internationales de la Méditerranée.

Nous porterons secours aux personnes qui ont besoin de notre aide en mer.

Il y a plus d’un an et demi s’est produit l’un des naufrages les plus graves de Méditerranée, au cours duquel plus de 800 personnes ont disparu. Un an plus tard, au cours de plusieurs naufrages plus de 1.000 personnes ont disparu en une semaine. Nous voulons que cela cesse. Nous ne le permettrons plus.

Nous serons les yeux et la voix qui dénoncent ce qui se passe jour après jour. Ce que personne ne veut vous raconter.

NOUS SERONS LES MAINS QUI SAUVONS DES VIES ET LES YEUX ET LA VOIX QUI DÉNONCENT.

NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE AIDE POUR QUE NOS NAVIRES DE RECHERCHE ET SAUVETAGE ET LEUR ÉQUIPAGE PUISSENT RESTER EN MER MÉDITERRANÉE.

QUE FINANCERONT VOS DONS?

help-1

Un capitaine professionnel, qui nous emmènera là où l’on a besoin de notre aide.

help-2

Une équipe médicale à bord, qui portera assistance aux personnes secourues.

help-3

Une équipe de secouristes bénévoles, qui seront nos yeux et nos bras en mer (indemnités de restauration et déplacement).

help-4

La transformation et l’équipement du navire pour réaliser toutes les opérations de secours nécessaires.

help-5

Des dispositifs et du matériel de sauvetage, pour réaliser les opérations de secours efficacement et en toute sécurité.

help-6

L’entretien du navire, pour pouvoir rester sur place.

NOUS COMPTONS SUR VOUS POUR ÊTRE PRÉSENTS SUR PLACE EN MÉDITERRANÉE AVEC NOS NAVIRES DE RECHERCHE ET SAUVETAGE.
AUCUN RÉFUGIÉ À LA DÉRIVE, AUCUNE VIE AU FOND DE LA MER.

Inscrivez-vous et nous vous tiendrons au courant de ce que nous faisons